Les Jardins-Potagers des Hardines

Les Jardins-Potagers des Hardines

Présentation d’un jardin potager pas comme les autres

Les Jardins-Potagers des Hardines Les Jardins-Potagers des Hardines
Les Jardins-Potagers des Hardines Les Jardins-Potagers des Hardines
Les Jardins-Potagers des Hardines Les Jardins-Potagers des Hardines
Les Jardins-Potagers des Hardines Les Jardins-Potagers des Hardines
Les Jardins-Potagers des Hardines Les Jardins-Potagers des Hardines

Jardins maraîchers implantés sur les deux communes de Ham et Eppeville, les Hardines constituent un véritable écrin de verdure au coeur de l’agglomération hamoise.
Le site s’étend sur 32 hectares, de part et d’autre de la Somme, entre les fortifications de la ville de Ham et les bassins de la Sucrerie d’Eppeville.
Ces jardins, aux sols tourbeux et humides, sont drainés par des « rivièrettes » et des fossés. Deux sources principales les alimentent.
Les Hardines étaient, autrefois, le domaine de petites exploitations maraîchères qui trouvaient leurs débouchés dans le commerce local et les marchés de la région, notamment ceux de St Quentin et Nesle.
Au fur et à mesure du recul des maraîchers producteurs, les Hardines ont vu leur vocation initiale se modifier au profit des jardins potagers d’appoint familial.
Dans les années 60, d’autres usages des sols sont apparus avec la création de terrains d’agrément, d’étangs et de peupleraies.
Puis peu à peu les jardins ont été délaissés, la moitié des 32 ha est en friche.

Septembre 2012 j'ai fait l'acquisition d'un lot de parcelles d'une surface de 3944 m2 puis un second lot en mars 2013 d'une surface de 4802 m2.
Fin décembre 2013, la Communauté de Communes du Pays Hamois m'octroyait un bail pour 2 parcelles d'une surface de 6908 m2.
Après quelques péripéties administratives, 2 modifications du PLU, l'une en octobre 2013 pour permettre l'installation d'un maraîcher, l'autre décembre 2014 pour autoriser le montage de serres et enfin l'accord bancaire en mars 2015, l'installation technique pouvait débuter.
La première serre d'une surface de 2700 m2 a été montée, les premiers légumes ont été commercialisés en septembre 2015.
L'année 2017 a été la première année réelle d'exploitation puisque l'année 2016 a été marquée par les inondations de mai et juin et la perte des 3/4 des légumes
.